Mon expérience Windows 8 !

Mon expérience Windows 8 !

Fervent défenseur et utilisateur de Linux, j’ai l’habitude d’avoir toujours un Disque Dur ou un portable qui tourne sous Windows pour pouvoir continuer à utiliser certains logiciels.

Récemment, j’ai donc du changer mon PC portable qui avait rendu l’âme. Qu’il repose en paix.

Me voilà donc possesseur d’un nouveau portable sur lequel était pré installé Windows 8. Rien de gênant en somme pour l’instant vu que ça faisait un moment que je voulais tester ce nouveau système.

L’expérience a vite tourner au cauchemar.

État des lieux.

Chacun le sait, les goûts et les couleurs ne se discutent pas !

Pour ma part, je trouve que le design de ce nouvel OS est pas mal fait. Clairement destiné à tourner sur tablette, l’utilisation à la souris n’en est pas moins facile pour peu qu’on prenne le temps de s’habituer à cette nouvelle interface.

Pour les nostalgiques, l’ancien bureau est toujours disponible quoique certaines fonctionnalités comme le bouton « Démarrer » aient été supprimées. Mais, là encore, rien de vraiment gênant.

L’ergonomie quant à elle baisse d’un niveau. En effet, alors que sous les précédentes versions certaines actions pouvaient se faire en un clic, il faut maintenant naviguer dans le système pour enfin trouver ce que l’on cherche après de multiples clic. Mais bon, après avoir pris le coup de main, comme sur tout nouvel OS, on finit par s’y habituer. Donc, là encore, rien de terriblement gênant.

Ce qui est gênant, c’est son extrême lenteur !

 

Un système très lent.

Avant de cracher mon venin, je vous livre la configuration système de mon nouveau portable et tient à préciser que l’avis exposé ci-dessous n’engage que moi et reflète une expérience personnelle que certains ne partageront peut-être pas.

Ma configuration.

  • Processeur Intel double cœur à 2,13 Ghz
  • 4 GB de RAM

Certes, ce n’est pas une bête de concours mais, elle a les capacités à faire les choses qu’on lui demande sans s’arracher les cheveux à chaque clic de souris.

Nous savons tous que Windows n’est pas connu pour être un système léger et surtout, qu’il est assez gourmand en ressources même si aucun logiciel n’a été lancé.

Mais là, on atteint des sommets !!

Nous l’avons dit, Windows 8 est « principalement » destiné aux tablettes et smartphone. Sur ce type d’appareil, les applications telles que facebook, twitter ou autre tourne en tâche de fond (connexion, actualisation des fils d’actualités, notifications, etc.). Plutôt efficace même si parfois la vélocité du système en pâti mais cela reste acceptable.

Cependant, sur un laptop (et en l’occurrence le mien), l’expérience s’apparente à un séjour en enfer !

Déjà que le système est très gourmand, il faut en plus que les applications tournant en tâche de fond viennent nous pomper le peu de ressources qu’il nous reste !!

De ce fait, l’OS est d’une lenteur sans nom et le moindre clic engendre une attente digne d’une fil d’attente à la CAF le jour du versement des allocations.

Bref, expérience utilisateur 0 !!

Mises à jour foireuses !

Du haut de ma naïveté, je me dis donc qu’une mise à jour serait bienvenue et réglerait peut-être ces quelques merdes soucis.

C’est ainsi que je lance l’update. Et, vient le moment de redémarrer afin de compléter la mise à jour, il est 6h55 du matin (oui, je suis un lève tôt). Et, là, c’est le drame !

Au départ tout se passe bien jusqu’à « l’installation de la mise à jour 41 sur 48 » : il est 7h00 du matin. Voyant que ça prend un peu de temps, je vaque à mes occupations me disant que quand je reviendrai, il me suffira d’entrer mon mot de passe pour accéder à mon bureau : Que nenni !!

Au bout d’une demi heure, au même point.

Au bout d’une heure, au même point.

Au bout de quatre heure, encore au même point !! J’ai les nerfs passablement irrités.

Forcément, voyant que rien ne bouge, je me retrouve contraint d’éteindre l’ordi de façon brutale (appui long sur le bouton d’allumage). Et, au redémarrage, l’ordinateur s’allume comme si de rien n’était, installe et configure les mises à jour. WTF !!!

Résultat des courses : Ne pouvant plus supporter la lenteur de Win 8, je me décide de faire un downgrade vers Windows 7 (puisqu’il faut choisir entre la peste et le choléra) !

Windows 7 : oui … mais non !

C’est parti ! Convaincu que Win 7 améliorera la vitesse de mon PC, je me lance dans l’installation. Pas de souci particulier à ce niveau et, une fois l’installation terminée, vient le moment du redémarrage. Et là, c’est le drame (bis) !!

Aucun matériel n’est reconnu :

  • pas de pavé tactile ;
  • aucune connectivité USB ;
  • pas de connexion réseau (et je ne parle même pas du WIFI !).

Je me lance donc sur le Net pour trouver les pilotes manquant.

Mais ma rage n’a pas fini de grandir ! Que ce soit le site officiel de TOSHIBA ou d’autres sites proposant des drivers, je ne trouve que quelques drivers (notamment celui du pavé tactile). Le reste, soit ne s’installe pas soit ne reconnaît pas le matériel qu’il est censé reconnaître. ET LÀ, Y EN A MARRE !!!

Je renonce à me garder un ordi sous Windows et décide d’installer Ubuntu 14.04 LTS.

C’est après deux jours d’énervement sur ce fichu Windows que l’apaisement survient. Le pingouin a su trouver les mots :

  • installation facile et sans encombre ;
  • TOUS le matériel reconnu et fonctionnel du premier coup (pas de besoin de jouer à Indiana Jones pour trouver tel ou tel pilote) ;
  • un système fluide.

Conclusion :

Si vous êtes utilisateur de Windows 8 et que tout se passe bien pour vous, tant mieux ! Mais pour ma part, je revendique sans vergogne la supériorité de  Linux !!

Ce nouveau système de Microsoft qui avait l’air intéressant (de visu) s’est avéré pour moi très décevant tant sur le point de l’ergonomie que de la performance.

Je suis donc encore plus convaincu, si c’est possible, que Linux (quelque soit la distro) est le meilleur des OS n’en déplaise à certain(e)s.

Cependant, voulant garder un peu d’impartialité, je vous invite à ne pas prendre le contenu de cet article pour argent comptant et vous laisse vous faire votre propre avis.

Le mien est ce qu’il est : celui un utilisateur désabusé de voir qu’au 21ème siècle on peut encore sortir de tels OS lourds, mal pensés et chesr alors qu’à côté vous avez des systèmes libres, gratuits (pour la grande majorité), rapides et légers !

 

0saves
Si vous avez aimé cet article, merci de laisser un commentaire ou de souscrire au flux RSS feed pour vous tenir informé de la parution de nouveaux articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *